Photos d’archives à la bibliothèque municipale de Bromptonville

Pierre Lagacé:

Vous avez visionné la video hier…
Imaginez maintenant ce petit garçon volant en pleine nuit au-dessus de l’Allemagne sur un Mosquito…

You viewed yesterday’s video…
Imagine for a moment this young kid flying a Mosquito over Germany in the dead of night…

Originally posted on Souvenirs de guerre:

À la mémoire de Joseph Achilles Eugène Gagnon, pilote de Mosquito de l’escadrille 23 de la RAF.

Je me souviens, mais je ne suis plus le seul…

Voir l'original

HMCS Athabaskan, 29 avril 1944 Prologue

Pierre Lagacé:

Il y a 6 ans.
Mon tout premier billet sur Souvenirs de guerre.
Écrire pour toujours se souvenir…

Originally posted on Souvenirs de guerre:

Voici l’histoire du naufrage de l’Athabaskan.

L’oncle de ma femme a été chauffeur à bord du destroyer Athabaskan et travaillait dans la salle des machines.

Le premier navire qui porta le nom d’Athabaskan fut lancé le 8 novembre 1941 et entra en service en 1943.

athabaskan1-1

Vers la fin d’août 1943, en tant que navire commandant un groupe de destroyers patrouillant dans le golfe de Gascogne, l’Athabaskan fut endommagé par un missile aérien lancé par un des bombardiers allemands qui attaquaient simultanément.

L’Athabaskan retourna au port par ses propres moyens bien qu’une de ses chaudières et deux réservoirs à carburant aient été inondés.

En février 1944, l’Athabaskan, le Huron et l’Haida rejoignirent la 10e flottille de destroyers basée à Plymouth en Angleterre.

Pendant une patrouille dans la Manche dans la nuit du 29 avril, l’Athabaskan et l’Haida rencontrèrent des destroyers ennemis de la classe Elbing.

2009-08-19 T_35

Des salves répétés de canons…

Voir l'original 80 mots de plus

Peu d’échos à Québec de la charge anti-conservateurs des anciens combattants

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/dossiers/elections-federales/201508/17/01-4893349-peu-dechos-a-quebec-de-la-charge-anti-conservateurs-des-anciens-combattants.php

(Québec) Des anciens combattants ont lancé la charge contre le gouvernement conservateur, invitant les Canadiens à voter pour n’importe qui sauf les troupes de Stephen Harper. Mais ce mouvement fait peu de vagues à Québec, selon la Légion royale canadienne qui représente des vétérans de la région.

La campagne «N’importe qui sauf les conservateurs» («ABC: Anything but Conservatives») a été officiellement lancée lundi à Sydney en Nouvelle-Écosse devant un des neuf bureaux des anciens combattants qui ont été fermés au cours des dernières années. Ron Clarke, qui a consacré sa vie à l’armée, s’est beaucoup battu pour éviter cette fermeture et promettait déjà l’an dernier de tout faire pour empêcher la réélection des conservateurs. 

Selon lui, le gouvernement de Stephen Harper n’a fait que sabrer les dépenses destinées aux «héros canadiens», et ce, afin de récupérer l’argent pour servir ses propres intérêts. En entrevue téléphonique au Soleil, il cite en exemple la fermeture des bureaux d’anciens combattants et les 4,5 millions $ dépensés pour une publicité diffusée lors d’une partie de hockey vantant le travail d’Ottawa pour aider les anciens soldats. «Ils ont coupé dans nos programmes pour balancer leur budget», dénonce celui qui n’hésite pas à qualifier le premier ministre sortant de «dictateur».

M. Clarke et son équipe cibleront une quinzaine de circonscriptions à l’échelle du pays où les résultats pourraient être serrés afin d’empêcher l’élection d’un conservateur, mais promettent, comme le nom de sa campagne l’indique, de ne pas favoriser un parti plutôt qu’un autre. Selon lui, plus d’un million de personnes ont manifesté leur appui tandis qu’il y aurait environ 300 000 vétérans au pays.

Pas d’échos à Québec

Le président de la section Québec de la Légion royale canadienne, Claude Racine, affirme qu’il n’y a pas d’échos de cette initiative dans la région – qui compte environ 6000 vétérans – d’autant plus qu’aucun bureau n’y a été fermé. Celui qui représente plus de 250 membres dans la région et 13 000 dans la province précise qu’il est «apolitique» et qu’il ne s’immisce pas dans la campagne fédérale. 

Malgré cela, il tient toutefois à souligner qu’il y a désormais «beaucoup de services» pour les vétérans, et ce, depuis la nouvelle charte pour les anciens combattants adoptée en 2006. «Mais le problème, c’est que beaucoup ne le savent pas!» se désole-t-il. Un événement organisé par le bureau de l’ombudsman du ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes a attiré 23 personnes, illustre M. Racine. Pourtant, une salle d’une capacité de 500 personnes avait été louée. 

«Ça doit être une minorité qui chiale parce qu’ils ne savent pas ce à quoi ils ont droit», avance le président au sujet de la campagne contre Stephen Harper. Il assure que s’il y avait eu des mécontents, il en aurait entendu parler.

March 14, 1945

Pierre Lagacé:

Je reviendrai sur cette histoire la prochaine fois.

http://www.americanairmuseum.com/person/214706

Killed in Action (KIA) crashed near Alfeld in B-17 ‘Boston Blackie’ #42102972 Mission was to bomb the marshalling yards at Seelze, near Hanover when his plane was hit by another B-17, the ‘Lady Velma’ and both planes went down. , there was only one survivor, Francis Joe Nix, out of the Lady Velma.

Purple Heart

Originally posted on Wayne's Journal:

WednesdayIn England, the Eighth Air Force dispatched 1,278 bombers and 804 fighters to hit oil, rail and industrial targets in Germany; they claim 17 Luftwaffe aircraft destroyed. The Eighth Air Force loses three B-17s and two fighters.1 Verne and the other members of Combat Crew 87 of the 571st Bombardment Squadron (H) were part of a mission to bomb the Seelze marshalling yard near Hanover. This was the 274th combat mission of the 390th Bombardment Group (H). The objective of the mission was . . . .

To hit oil tankers seen parked on the sidings at Seelze marshaling yard, near Hanover, only planes of 390th “A” Squadron bombed on 14 March. “B” and “C” Squadrons had poor visibility, plus equipment malfunctions, and did not bomb. “A” Squadron was troubled by haze, and overshot the target. The operation was marred by the loss of 2 planes which…

Voir l'original 1 452 mots de plus