André Lauzon

André Lauzon

Attaque_de_l'aviation

Attaque par des Beaufighters

Beaufighter_atteint_de_balles_2

Dommage au Beaufighter

papa et pilote 404

André Lauzon et David Andrews

papa squadron 404

André Lauzon

Papa_et_autre_aviateur

André Lauzon et David Andrews

Photo_de_grouge

Royal_Canadian_Air_Force

La traduction du commentaire laissé sur un site Internet, maintenant disparu et qui rendait hommage à l’escadrille 404, nous en dit plus long sur les faits d’armes d’André Lauzon et de son frère d’armes le pilote David Andrews.

La page web de l’histoire du 404e Escadron est bien présentée. J’ai été membre de l’escadron d’avril 1943 à juillet 1944. Le compte rendu des événements du 1er mai 1943 devrait inclure le nom du pilote et du  navigateur qui étaient David Andrew comme pilote et André Lauzon comme navigateur. Ils pilotaient le Beaufighter « B ». L’avion a été touché par plus de 100 balles de mitrailleuses. Aucun canon de 20 mm n’a été tiré; le pilote du Messerschmitt n’avait manifestement pas engagé ses canons… Cela pourrait expliquer pourquoi le Beau a pu revenir avec deux pneus à plat, le moteur bâbord qui fuyait, sans pression d’air et sans hydraulique.

Nous apprécierions que les noms des équipages soient mentionnés. Andrew et Lauzon terminent tous deux un tour de 38 opérations, qui se termine en juillet 1944.

Je joins une photo du pilote David Andrew et du navigateur André Lauzon, ainsi qu’une photo de B prise par moi-même avant que le Beau ne soit remorqué hors des limites du hangar.