Léo Major, partie 3 – le libérateur de Zwolle

Autour du poêle à bois

Partie 1
Partie 2

Si ça avait été dans les vues, c’est là qu’une grosse toune
épique serait partie à jouer, avec les tambours pis toute le kit, tandis que
Léo Major fonçait vers Zwolle comme une armée d’un seul homme. Y savait que
Willy aurait pas voulu qu’y soit pogné pour arvirer d’bord à cause de lui,
faique y’allait faire la mission, tout seul, jusqu’au boutte.

Léo suivit le chemin de fer jusqu’à la gare, comme le fils
des Van Gerner lui avait expliqué tantôt. Rendu là, il vit un hôtel avec une
Kübelwagen, un genre de p’tit char militaire allemand, de parqué en avant.
Y’avait un gars à bord, pis y’avait l’air d’attendre après quequ’un.

Léo se faufila, pis arriva drette à côté du gars, qui fit un
astie de saut en voyant c’t’espèce de crinqué avec yinque un œil pis une
mitraillette dans chaque main. Léo y’enleva…

Voir l’article original 1 252 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s