Un commentaire sorti de l’ombre

Il y a des commentaires qui méritent de sortir de l’ombre. Voici un commentaire qui fait suite à ma recherche sur un pilote de Mosquito.

Depuis plus de trente ans, pour respecter une promesse, je recherche sans aide d’aucune autorité (autorités qui jusqu’à ce jour, apparemment, n’y voient rien à y gagner…) des faits et des récits qui entoure un « p’tit gars » qui fut retrouvé dans les décombres d’une ferme en Normandie…

Il faut dire que depuis encore plus longtemps, je cherche à éclaircir quelques faits et événements « mystérieux », lire « dérangeants quelques-uns », qui après avoir été niés comme possibles par les autorités militaires canadiennes et certains de leurs historiens patentés, commencent dorénavant à être présentés comme « inconnus » plutôt que comme « impossibles »…

Comme quoi avec le temps qui passe, l’espoir que certaines vérités connues des humbles et des sans-grades puissent enfin finir par émerger aux yeux de tous ?!
Mes ressources financières n’étant pas illimitées, les bâtons dans les roues qui me sont mis compliquant pas mal les choses et étant maintenant dans la soixantaine, je ne sais pas si ma quête finira un jour par être récompensée d’un seul vrai succès.

Pour ma part, je crois que la recherche de vérité n’est jamais trop lourde. Il suffit de faire un pas. D’ailleurs, elle commence par un pas de femme ou d’homme qui va dans le sens de la sincérité, elle continue par le refus de plier à la loi du plus fort et si on le veut vraiment, elle ne se termine que par la mise à jour étayée de faits. Ou bien entendu, par la fin de la route de sa vie sans révélation publique; ce qui non seulement reste toujours fortement possible mais n’est même pas grave.

En tout, un pas est un pas, aussi modeste soit-il. N’est-ce pas celui-ci qui donne le sens à sa vie ?

Et comme le dit le si beau chant des Partisans, « Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place… ».

Même lorsque la guerre à laquelle on participe est simplement celle de la vérité à établir au sujet des plus humbles.

Merci Pierre pour la création et la ténacité de ton blog « Souvenirs de guerre ».

Un pas de X, un pas de Y, un pas de Z et de combien d’autres autrement isolés nous fait tous cheminer vers un peu plus de justice pour ces « Héros oubliés » dont persiste à parler Pierre Vennat.

Tourlou !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s