« Pic » Picard et Lou Nault, deux pilotes de Spitfire

Pas facile de trouver quoi que ce soit sur ces deux héros méconnus, tous  deux pilotes canadiens-français de Spitfire de l’escadron 416.

Pas facile, à moins de faire la connaissance d’un autre pilote qui a pris des centaines de photos durant la Deuxième Guerre mondiale…

Louis Jean (le numéro 19), un autre pilote canadiens-français, et « Pic » Picard (le numéro 23) sont sur cette photo prise en mars 1945, à Petit Brogel en Belgique.

En mars 1945, la guerre est loin d’être finie.


Photo prise à  B-90 Petit Brogel, en Belgique
entre le 16 et le 31 mars 1945

Entre le 16 mars et le 31 mars 1945, l’escadron 416 effectua 471 sorties opérationnelles, soit un total de 676 heures, 50 Minutes.

Le 17 mars, alors que l’escadron patrouille la région de Kempen, des artilleurs anti-aériens américains ouvrent le feu sur le Flight Lieutenant N. G. Russell, [le numéro 14] sur la photo, et ce dernier est forcé d’abandonner son Spitfire.

Le 18 mars, le Flying Officer Weber [un nouveau pilote] est forcé de faire un atterrissage en catastrophe quand son moteur subit une avarie.

Le 31 mars l’escadron patrouille la région de Rhein/Hengel/Borcula/Enschede quand les Spitfire sont attaqués par un P-51 Mustang. Ce dernier abat le Flying Officer V.W. Mullen [le numéro 18] et le Flying Officer S.A.R. Round [le numéro 20]. Les deux pilotes, tous les deux des nouveaux pilotes dans l’escadron, sont capables de sauter en parachute et ensuite retourner avec l’escadron quelques jours plus tard. Le Flying Officer Pic Picard attaque le Mustang américain et ses tirs touche le Mustang à l’aile droite.

Le 28 mars deux Fw190 allemands sont abattus par le Flight Lieutenant W.E. Harten, le tout confirmé par le Flying Officer W.G.D. Roddie, [le numéro 24].

Trois Spitfire sont perdus, tous par de tirs amis  des Américains.

Tiré des Operational Record Books de l’escadron 416


Revoici « Pic » Picard…

Son nom serait Joseph Fernand Guy Henri Picard.

Le Flying Officer Picard a survécu à la guerre comme en fait foi cette photo prise en novembre 1945.

Ci-dessous, Pic Picard est à gauche en compagnie de Louis Nault. On est le 30 mars 1945.

Nos deux pilotes posent pour la postérité devant le photographe officiel de l’Aviation royale canadienne.

Nault et Picard faisaient partie de la French Connection de l’escadron 416 tout comme Ménard et Brouillard que l’on voit ici posant encore pour le photographe…

Nault, Picard, Brouillard et Ménard

On ne trouve rien sur Internet à propos de la French Connection. C’est comme ça que Gordon Hill les avait surnommés.

Une dernière photo…?

Brouillard est le deuxième à gauche. Celui du centre, c’est Gordon McKenzie Hill qui est encore vivant, et qui a partagé tous ses souvenirs de guerre avec Clarence Simonsen.

Haines, Brouillard, Hill, Preston, Leyland, et Douglas, qui est accroupi

La photo de groupe a été prise avant le 14 mai 1945. Ça j’en suis certain, car Walter Norman Douglas n’a pas survécu à la guerre…

Un bête accident le 14 mai 1945…

Une décharge de fusil accidentelle en plein visage alors qu’il était allongé dans son lit!

4 réflexions sur “« Pic » Picard et Lou Nault, deux pilotes de Spitfire

  1. Ouf !
    Quelle émotion que de lire ces lignes et regarder ces photos…
    Le reste que j’en tire, je le garde pour moi. Je pense que ça vaut mieux pour éviter de froisser certaines susceptibilités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s