C’est la question que je me pose depuis le mois de juillet 2009, et que je pose encore sur Souvenirs de guerre depuis le mois d’août 2009.

Était-il vraiment sur le destroyer?

montage-pierre-bachant-hmcs-athabaskan

Cette question, je la pose aussi en anglais depuis septembre 2009 sur la version anglaise de ce blogue…

Lest We Forget


Pierre Bachant est né le 14 janvier 1928. Il est le fils de Lucien Bachant et de Cécile Archambault. Il a 16 ans, 4 mois et 15 jours le 29 avril 1944. Un petit Canadien français parti à la guerre défendre la « Mère Patrie »…

En juillet 2009, lors d’une réunion de famille, il laisse échapper ce souvenir de guerre.

Marin sur l’Athabaskan…

Âgé de 16 ans sur l’Athabaskan?

Il ment sur son âge, las de l’autorité de son père qu’il surnomme encore « le bonhomme ».

Je le laisse parler…

Il s’ouvre pour la première fois sans doute.

Il a 81 ans depuis le 14 janvier 2009. On parle tout bonnement des histoires de famille. Son frère Jean blessé sur les plages de Normandie. Il fait partie des « Fous alliés » de Montréal comme il le se plait à le raconter. 

« Fous alliés » c’était les Fusiliers Mont-Royal dont je savais peu de choses.

Le petit Pierre, 16 ans, 4 mois et 15 jours est dans la salle des machines en train d’écrire une lettre à sa famille. 

Puis…

KABOUM!

Depuis le 29 avril 1944 il n’a jamais plus oublié ce souvenir de guerre.

Publicités

3 réflexions sur “Était-il vraiment sur le destroyer le 29 avril 1944?

  1. Salut le monde !
    Pardon Pierre, mais peut-être le papy a besoin d’un petit rappel au sujet de son frère, FMR.
    Il n’a jamais été question des « fous alliés », mais bien des « Fous Mal Runnés » ainsi qu’ils ont été surnommés à la suite d’un engagement dans le combat et d’une rage quasiment suicidaire à « Ne jamais reculer ». C’était en quelque part en Normandie, en juillet 44, en un endroit précis où d’autres ont réussi à s’approprier le mérite d’avoir frappé et tenu là où personne n’aurait osé le faire.
    Encore un peu de patience et je pourrai en écrire bien plus de tout cela…
    Il ne me manque encore qu’une toute petite preuve de « quelque chose de très symbolique » pour « accoucher ».
    Petite, mais qui donne le ton à tout ce qui s’est passé avec les Fusiliers et d’autres p’tits gars de chez nous.
    Tourlou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s