J’en savais  beaucoup  sur la Deuxième  Guerre  mondiale  en juin 2009, mais  pas autant  que  j’en sais maintenant.

Depuis  ma rencontre avec l’oncle  de  ma femme  en juillet  2009, je n’ai pas  cessé d’écrire sur la Deuxième Guerre mondiale en commençant par Souvenirs  de  guerre, puis  sa version  anglaise Lest We  Forget pour mes collaborateurs  et collaboratrices de langue  anglaise.

Ces deux blogues ont fait des « petits » au fil des ans. Assez pour que les gens  se demandent pourquoi j’écris tant.

To forget  is  not  an  option.

Oublier n’est pas une option.

Pas du moins  dans le monde  où  nous  vivons présentement.

Les frères Rousseau, s’ils  avaient  survécu à la guerre, s’interrogeraient sur les sacrifices  de toute  une génération.

famille de Lacasse Rousseau et Gabrielle Fafard

Oublier n’est pas une option.

2 réflexions sur “Souvenirs de guerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s