Alexandre Séguin

Hommage à Alexandre Séguin

RCAF 425 Alouettes

Trouvé  sur Internet

http://www.lorignal.com/fr/style-de-vie/anciens-combattants/88-le-trompe-la-mort-de-l-aviation

Alexandre Séguin (1919-2006)

Alex Séguin a failli y rester plusieurs fois

On a failli y rester! résume d’un trait l’ex-officier pilote Alex Séguin, quand il invoque sa première mission aérienne en terre ennemie. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il pilotera 19 missions au-dessus de l’Allemagne hitlérienne et survivra à 4 atterrissages d’urgence. Fait prisonnier, il connaîtra la vie des camps de concentration.

Né à Montréal en 1919, Alexandre Séguin a grandi à L’Orignal à l’instar de ses parents et grands-parents. Après ses études à l’école secondaire de Hawkesbury, il est embauché par Bertrand et Frères Construction Ltée de L’Orignal.

Mais en 1942, il se porte volontaire pour défendre les couleurs de la patrie et s’enrôle dans l’Aviation royale canadienne. Après 3 mois à Montréal, il suivra son entrainement à Victoriaville, puis au Cap-de-la-Madeleine, où on décide qu’il a l’étoffe des pilotes ou des navigateurs…

Voir l’article original 972 mots de plus