Souvenirs de guerre

Des souvenirs de guerre, il en restera de moins en moins, car les vétérans (je sais que c’est un anglicisme…) s’éteignent un à un.

J’ai eu la chance d’en rencontrer plusieurs et d’écrire sur eux. Le tout a commencé par Pierre Bachant, l’oncle de ma femme.

Pierre, Jacques et Jean

C’est le ti-gars à gauche.

Tout un numéro que le petit Pierre.

J’ai compris que la guerre l’avait marqué, mais il ne l’avait jamais laissé paraître sauf une fois, un après-midi du mois de juillet 2009. On parlait de Jean, le ti-gars à droite, blessé en 1944 sur les plages de Normandie. Finalement, il n’aurait pas été blessé sur les plages mais après. Il était dans les Fusiliers Mont-Royal.

Pierre les appelait les Fous alliés…

Tout un numéro ce ti-gars à gauche.

Puis la bombe à retardement est tombé. Il était dans la salle des machines de l’Athabaskan.

Athabaskan touche 1

Puis je me suis mis à écrire…

Advertisements

2 réflexions sur “Souvenirs de guerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s