Souvenirs de guerre – Épilogue

Je ne pense pas que ce lecteur avait inventé cette histoire.

Mon père, qui a survécu au naufrage de la corvette Louisbourg en Méditerranée en 1943, n’avait pas de très bons souvenirs de la façon méprisante et injuste dont furent traités les marins québécois sur leurs navires et même après la guerre. Ainsi, mon père, blessé à la colonne vertébrale et les poumons affectés par les fumées toxiques de l’incendie de son bateau, ce médaillé canadien-français n’a jamais reçu de pension de vétéran et nous avons vécu dans la pauvreté jusqu’à ce que nous venions vivre à Sept-Îles qui vivait alors un boom de développement industriel et domiciliaire.

cropped-photo20corlouisburgrcn2np.jpg

Je ne saurai jamais si l’oncle de ma femme avait inventé l’histoire de l’Athabaskan quand il en avait parlé juste un peu en 2009.

cropped-cropped-athabship.jpg

Avait-il inventé cette histoire parce qu’on avait parlé de son frère Jean blessé en Normandie?

Il persistera toujours un doute.

Par contre, je n’ai aucun doute de ce que j’ai appris depuis 2009 au fil de mes écrits. Des vétérans ont inventé des histoires tirées de leurs souvenirs de guerre, et des gens, sans aller vraiment vérifier leurs dires, s’en sont servi à leurs propres fins… .

Et ils continueront de le faire.

Je vous laisse avec cette conclusion.

Quant à moi, je suis maintenant ailleurs avec Souvenirs de guerre, je suis sur Pilote de Spitfire.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s