Je ne suis pas un historien…

J’avais écrit ce billet en juillet dernier. J’avais tardé à le publier, car la colère n’est jamais bonne conseillère. Un historien m’avait écrit pour me demander mon aide.

Je ne suis pas un historien loin de là.

J’écris seulement ce qu’on me raconte. J’ai une formation en enseignement de l’histoire tout au plus. Elle date des années 60. Ma passion pour l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale s’est transformée radicalement au fil des années.

Elle avait été influencée par les films d’Hollywood et la construction de modèles réduits. Il fallait bien commencer par quelque chose en 1958. Puis ma rencontre de l’oncle de ma femme a changé ma vision de la guerre et m’a amené à créer ce blogue, puis une série d’autres tant en langue française qu’en langue anglaise.

Souvenirs de guerre a enfanté 425 Alouette qui est devenu 425 Les Alouettes. Les Alouettes c’est comme ça que les vétérans appelaient l’escadrille 425 Alouette qui était en réalité un escadron.

Compliqué?

Ce n’est pas grave.

Compliqué, c’est de lire mes blogues sur la Deuxième Guerre mondiale. En fait il ne faut pas les lire, mais les découvrir comme l’a fait Sharon Tremblay dont j’ai raconté l’histoire de son beau-père Georges Tremblay sur 425 Les Alouettes. Les découvrir comme Ti-Mick qui a bien voulu collaborer en partageant ses réflexions et ses photos sur le débarquement de Normandie.

Le débarquement, on en a écrit des choses, des vertes et des pas mûres.

Les sanglots longs des violons de l’automne?

Pas tout à fait.

Ce serait les dés sont sur la table qui était le message codé!

Ce n’est pas grave, le débarquement a quand même eu lieu.

Si je vous radote tout ceci, c’est que dans l’histoire de famille de ma conjointe, son autre oncle aurait été blessé sur les plages de Normandie. Il était dans les Fusiliers Mont-Royal. Il ne pouvait avoir été sur les plages, car ce régiment n’y était pas le Jour le plus long.

Je me suis fait avoir!

Ce n’est pas grave, il a été blessé après le débarquement et il est mort en 1964 des séquelles de sa blessure.  

Si je vous radote tout ceci encore c’est qu’on ne sait jamais toute la vérité sur le débarquement. Des vétérans en ont raconté des vertes et des pas mûres sur leur participation. Des livres ont été écrits. On doit se fier à la parole des vétérans ou bien les démasquer. Mais à quoi cela servirait-il à moins bien sûr de relater ces faits d’armes de nouveau sans vérifier les sources.

Bonne réflexion…

4 réflexions sur “Je ne suis pas un historien…

  1. Oui, j’en suis convaincu!

    Les périodes de guerre sont propices aux mensonges pour diverses raisons. On minimise ou l’on exagère des faits et la propagande fait le reste en diabolisant ou en louant cette mixture.

    En France la paperasserie pour cette foutue WW2, n’est pas près de cracher ses secrets et la loi sur ce p****** de droit à l’oubli va bien camoufler ce qui pourrait justement permettre de démêler les fils du temps et de mettre en lumière une participation à la collaboration qui pourrait se révéler numériquement et politiquement inconvenante!

    A l’échelle de la mémoire familiale, il est souvent plus facile de mettre en lumière, les incohérences.
    Les questions sont toujours plus importantes que les réponses. Une question incontournable a valeur de fait, c’est ce que ton anecdote démontre. Il faut donc s’essayer à se poser les bonnes questions! 🙂

    1. On aime mieux taire la vérité et ce, de tous les côtés.

      Comment croire maintenant ce qu’on raconte sur ce qui se passe dans le monde aujourd’hui.

      On n’a qu’à se rappeler les armes de destruction massive de Sadam…

      Pure invention.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s