Plusieurs colonnes de lumière percent soudain la nuit et montent jusqu’à nous…

Une autre histoire d’un aviateur du 425 Alouette

RCAF 425 Les Alouettes

Le Wing Commander Baxter Richer, D.F.C., C. D. se raconte…

Plusieurs colonnes de lumièrepercent soudain la nuit et montent jusqu’à nous…

Wing Commander Baxter Richer, D.F.C., C. D.

Notre équipage, après s’être préparé tout le jour, est parti à 6 heures du soir. Le soleil était juste sous l’horizon et la brunante montait du sol.

Du même champ de vol, 30 autres appareils se sont levés presque simultanément et à chaque minute. durant 30 minutes, de tous les coins de l’Angleterre. Et maintenant, les 900 avions tournent, grimpent dans la lumière qui baisse. Bientôt le vrombissement qui remplissait l’horizon se fait plus vague, diminue, et comme un vaste essaim d’abeilles, sans ordre apparent, mais tous suivant le même chemin, 900 avions chargés chacun d’une lourde charge d’explosifs et de carburant, se dirigent vers l’est, vers l’obscurité. Lorsque les premières étoiles apparaissent, nous sommes au-dessus de la Manche.

À…

View original post 1 154 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s