« À l’heure du midi, le thermomètre atteignait 130 ° et même 140 ° F… »

Une page d’histoire de l’escadrille 425 Alouette

RCAF 425 Les Alouettes

J’ai utilisé un logiciel de reconnaissance optique de caractères pour retranscrire l’histoire de Gabriel Taschereau, permettant ainsi un accès aux informations par les différents moteurs de recherche.

«À l’heure du midi, le thermomètre atteignait 130 ° et même 140 ° F… »
Group Captain Gabriel Taschereau, D.F.C., C.D., A.D.C.

Tous les équipages furent dotés de nouveaux appareils, des Wellington Mk X, spécialement adaptés pour affronter le climat tropical. Après avoir accompli un effort de guerre remarquable pendant son séjour à Dishforth, dans le Yorkshire, l’escadrille 425 fut mutée en Afrique du Nord au printemps de 1943, pour lui permettre d’écrire le deuxième chapitre de sa brillante épopée.

À quelques exceptions près, les aviateurs qui comptaient déjà plus de vingt missions de bombardement à leur crédit furent affectés à d’autres escadrilles canadiennes demeurant en Angleterre. Ceux qui insistèrent pour suivre leur escadrille en Afrique furent informés qu’il leur faudrait compléter au…

View original post 1 257 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s