Comme un condamné à mort…

Un billet écrit en 2011.

RCAF 425 Les Alouettes

Jacques Gagnon est celui qui m’a mis en contact avec Jacques Morin.

Je lui dois tout… pour mes rencontres avec cet homme extraordinaire par son humilité.

Jacques m’a écrit ce message lundi matin.

Je le laisse tel quel…

Je lui ai demandé la permission de vous le faire lire.

Bonjour Pierre

Je viens de lire ton dernier texte sur le sergent Morin.

C’est dans le très cela et plus.

Ce MONSIEUR méritait que le plus grand nombre possible de gens connaissent enfin son histoire et aient en même temps une autre confirmation de ce que lui et les autres héros de sa trempe ont accompli pour nous sortir du merdier créé par quelques illuminés.

Permets-moi de radoter: quel privilège que d’avoir accès en 2011 à une légende vivante de cette époque.

Et quelle modestie.

Pas facile d’imaginer le supplice de passer des heures ficelé à un siège métallique à la…

View original post 137 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s