À la recherche d’un pilote disparu le 17 mai 1943

Prologue…

Au sujet de J B N Roy et le Sgt Whelan.  Disparus le 17 mai 1943.
Leur dernier vol et où? et ce qu’ils ont fait pour les retrouver? Je suis sa fille née le 6 septembre 1943.

Ma mère Marie est décédée j’avais 2 ans. Comme les Acadiens parlent peu…. je n’ai pas su grand chose!  SOS…

Heureuse de pouvoir vous parler (je suis nouvellement sur Internet).
J’ai son carnet de bord …  marqué….. Missing  le 17 mai 1943.

Ils faisaient partie de la division 128 Sqdn.

Suite…

Sa fille avait ce précieux document.

coverJ’ignorais qu’elle avait le logbook de son père.

Ces deux pages du logbook de Jean-Baptiste Normand Roy en disent long sur l’incident.

logbook Normand Roy

On retrouve le type d’avion que pilotait son père le 17 mai 1943, un Harvard II.

Harvard

C’est le même type d’avion sur lequel Eugène Gagnon, mon héros méconnu de Bromptonville, a appris à voler.

numérisation0011

Le numéro 2891 m’a permis de retracer l’origine de l’avion.

Harvard 2891

On a bel et bien affaire à l’avion disparu.

Un de mes lecteurs sur mon blogue dédié à l’escadrille 128 m’a écrit après avoir lu mon article sur le pilote Roy.

Son grand-père, Charles Redeker, faisait également partie de l’escadrille 128 au même moment.

Charles Redeker est sur cette photo prise à Torbay à Terre-Neuve.

Chuck Redeker

Suite à mon article sur le pilote disparu, il m’a écrit ce courriel.

My grandfather was involved in the search for P/O Roy and Sgt. Whelan. Based on his log book he had actually flown with P/O Roy about a week before he went missing. Roy flew co-pilot to Dartmouth NS and back to Sydney which took them 2hr 50min according to the log book entry. My grandfather flew search missions on May 18th, 19th x2, and 20th x2. Based on the notes it looks like Roy and Whelan went down in a HARVARD aircraft. I can scan you the pages from the log book that pertain to Roy and Whelan if you would like. I am working on scanning his entire log book and share the 128 Squadron pages with you to include in your blog. I did see the pictures of him on the blog.

TRADUCTION

Mon grand-père a été impliqué dans les recherches pour retrouver le Pilot Officer Roy et le sergent Whelan. Selon son logbook, il avait en fait volé avec le P/O Roy environ une semaine avant que celui-ci ne soit porté disparu. Roy était le co-pilote lors d’un vol aller-retour de Dartmouth à Sydney, Nouvelle-Écosse. Selon le logbook, le vol dura 2 heures et 50 minutes. Mon grand-père a fait des vols de recherche le 18 mai, deux fois 19 mai et également deux fois le 20 mai. Selon les notes, il appert que Roy et Whelan s’écrasèrent à bord d’un Harvard. Je peux numériser les pages du logbook qui se rapportent à Roy et Whelan si vous voulez. Je suis en train de numériser en entier les pages du logbook afin de partager les pages du 128 Squadron pour les mettre sur votre blogue. J’ai vu les photos de mon grand-père sur le blogue.

Son grand-père, c’est encore lui.

 C. R. Redeker

On le voit sur une photo prise avec une autre escadrille. Charles Redeker est devenu pilote de Mosquito dans le 418 Squadron quand on a fermé la base de Torbay en 1944.

He joined the squadron on July 22, 1942, he left Sydney in January 1943 for about 6 weeks to take his Pilot Armament Officers Course in Mountain View, Ontario. He rejoined the squadron in February and in June 1943 was posted to Torbay, Newfoundland with the Squadron. He stayed in Torbay until March 1944 when he was transferred to No. 36 O.T.U in Greenwood NS prior to shipping off to England in July 1944 to later join the 418.

During his time in the 128 he logged time in the following aircraft types:

HARVARD
HURRICANE
HURRICANE XII
HARVARD II B

He logged a total time of 351:45 flying with the 128.

TRADUCTION

Il rejoignit l’escadrille en juillet 1942, puis il quitta Sydney en janvier 1943 pendant 6 semaines pour suivre ses cours de Pilot Armament Officers à Mountain View, en Ontario. Il rejoignit de nouveau l’escadrille en février, et, en juin 1943, il fut basé à Torbay, à Terre-Neuve avec l’escadrille. Il demeura à Torbay jusqu’en mars 1944 quand il fut transféré au No. 36 O.T.U à Greenwood, en Nouvelle-Écosee avant d’être transféré en Angleterre en juillet 1944 par la suite se joindre à l’escadrille 418.

Durant la période passée au 128, il a volé ce nombre d’heures sur ces types d’avions:

HARVARD
HURRICANE
HURRICANE XII
HARVARD II B

Il a volé en tout 351 heures et 45 minutes avec l’escadrille 128.

À suivre…


3 réflexions sur “À la recherche d’un pilote disparu le 17 mai 1943

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s