Manning Depot No.1 Toronto

Tel qu’écrit dans sa lettre à sa mère hier, Tibé arrive à Toronto le 8 février 1941.

collection Jacques Gagnon


collection Jacques Gagnon

Ça ne sentait pas la rose dans ce dépôt militaire…

Il n’existe pas de description en français, mais j’en ai trouvées plusieurs en anglais.

Je vais en traduire une pour vous.

Le Manning Depot servait pour les expositions agricoles de l’Exposition de Toronto.

Source : Internet

Lisez bien ceci…

To start with, they sent us to manning depot in Toronto, and we arrived there, and then, you know, you were allowed one suitcase when you left home, so you packed, you got into your best suit, best coat, best shoes, and all your best things were in the suitcase, and you went to Toronto and six of us from Saskatoon, went together. In manning depot, the manning depot was housed in the Toronto Exhibition grounds, in the various cattle barns and the horse barns. Well, the winter fair has just finished when we arrived, and I recall we were all lined up and a sergeant came out and said, « Okay, » he said, « First of all, how many of you here can ride a motorcycle? » So a number of eager chaps stepped out and they were marched off and we were marched off behind them, in our suits, civilian clothing. They were all handed a wheel barrow and we were handed pitch forks and shovels and brooms and we cleaned out the stables, the stalls in the horse barns.

Cliquez ici pour la source…

Pour commencer, nous fûmes envoyés au manning depot à Toronto… Le dépôt était situé sur les terrains de l’Exposition de Toronto où se trouvaient  plusieurs granges réservées au bétail et aux chevaux. L’exposition venait juste de finir. Eh bien, justement l’exposition d’hiver était  terminée quand nous sommes arrivés, et je me rappelle que nous étions tous alignés. Un sergent est arrivé et a dit: « Ok les gars. Pour commencer lequel d’entre  vous ici peut monter sur une moto ? » Il y eut plusieurs recrues qui firent un pas en avant et nous nous mîmes à marcher derrière eux  dans nos habits de civils. On  remit à chacun de ces volontaires une brouette,  une fourche,  une pelle et un balai et nous eûmes à nettoyer les écuries et  les  stalles des chevaux dans les granges.

Tibé a dû se sentir un peu dépaysé par le décor qui tranchait avec celui de son ancien emploi pour le célèbre guérisseur J. A. Desfossés.

collection Jacques Gagnon

Demain on continue le témoignage du vétéran…

Publicités

2 réflexions sur “Manning Depot No.1 Toronto

  1. On a de quoi être fier de ce pilote qui est natif de Brompton. Les écrits et photos sont étonnants. Je vous remercie beaucoup pour la recherche et le travail que vous faites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s