Sergent Raoul Pagé

Un de mes lecteurs m’a demandé si je savais sur quel avion se trouvait son oncle.

Mon oncle s’appelait Alonzo Lamontagne. Il a fait plusieurs missions au-dessus de l’Allemagne.
J’ai un autre oncle (du côté de mon père) il s’appelait Raoul Pagé…

Il a été tué au-dessus de la France en 1941. Il était sergent.

J’aimerais savoir si vous les connaissez?

Dans quel avion étaient-ils?

Le sergent Raoul Pagé est enterré en France…

Il était un sans-filiste mitrailleur sur Wellington II.

Il faisait partie de l’escadrille 405 de l’Aviation royale canadienne (RCAF). Ce fut la première escadrille canadienne à effectuer des missions de bombardement durant le Deuxième Guerre mondiale.

J’ai trouvé ceci… sur l’escadrille. Pour en savoir plus…

Cliquez ici.

On dit que l’escadrille volait sur des Wellington II jusqu’en avril 1942. Ensuite la conversion sur Halifax a pris cinq semaines.

No. 405 Squadron

Eagle

No. 405 Squadron  Badge

The motto indicates that this was the first RCAF bomber squadron formed overseas and the only RCAF Pathfinder Squadron.

No. 405 Squadron was formed at Driffield, Yorkshire, on April 23, 1941, and flew the RCAF’s first bombing operation ten weeks later on June 12th and 13th. If flew Wellingtons until April 1942, and then converted to Halifaxs, becoming operational with the latter in time to take part in the historic 1,000-bomber raid on Colonge.

Late in October 1942, the squadron was loaned to Coastal Command to strengthen our air defence of the Bay of Biscay at the time of the North African landings. Returning to Bomber Command at the beginning of March, 1943, No. 405 flew with No. 6 (RCAF) Group a few weeks before being selected for No. 8 (Pathfinder) Group with which it served until the end of the war. Through the last 20 months of the bomber offensive the squadron was equipped with Lancasters, and there is interest in noting that it later become the first unit to operate a Canadian-built Lancaster. This was KB700 (named The Ruhr Express), the first production Mk. X. The squadron was disbanded June 1945. During the war, 405 Sqn moved around among several bomber bases before returning to RCAF Station Greenwood in 1945. The squadron was disbanded at Greenwood on 5 September 1945.

On 31 March 1950 it was re-designated No. 405 ‘Eagle’ Squadron, a maritime patrol squadron based at Greenwood, N.S. The squadron flew the the Lancaster MP, Neptune and CP-107 Argus until 1981 when it was replaced with the ‘Canadianized’ version of the P-3C Orion the CP-140 Aurora.

No. 405 Maritime Patrol Sqn. 405 Sqn currently flies the CP-140 Aurora and CP-140 Arcturus out of 14 Wing, Greenwood, Nova Scotia.

Raoul Pagé est mort au-dessus de la France.

On retrouve une fiche dans le Mémorial virtuel de guerre du Canada

À la mémoire de
Sergent de section
RAOUL OMER JOSEPH  PAGE
décédé le 1 avril 1942

Service militaire :

Numéro matricule : R/55438
Âge : 20
Force : Aviation militaire
Unité :  Aviation royale du Canada
Division : 405 Sqdn.

Renseignements supplémentaires :

Fils de Arthur et Aleona Page, de Montréal, Province de Québec, Canada.

Informations sur le lieu d’inhumation :

Cimetière :
CIMETIÈRE « LES GONARDS » (VERSAILLES)
Yvelines, France

Raoul Pagé est enterré à Versailles, près de Paris.

Voici le pilote de l’avion. Je l’ai aussi trouvé sur le site des vétérans. C’est Martin Charles Howe.

Pilot Officer (PO) Martin Charles Howe II (1920-42), RCAF (Royal Canadian Air Force), WWII.
Shot down by the Nazis over Versailles where he is buried.
Son of Florence Long Howe, granddaughter of Edward John Long

Source: http://www.marshalclarke.com/photographs/Page.html

 

Il est aussi enterré aux côtés de Raoul Pagé.

Publicités

3 réflexions sur “Sergent Raoul Pagé

  1. Pierre;

    Je ne suis pas sûr que Charles Martin Howe était le pilote de l’avion de mon oncle Raoul. Mon père était aussi dans l’aviation durant la guerre et était basé à Halifax au Canada. On a toujours dit que tout l’équipage, sauf mon oncle, s’en sont tirés en sautant en parachute. Mon père est allé rencontrer le pilote à Halifax lorsque celui-ci a été rapatrié au Canada. J’ai toujours cru qu’il avait été récupéré par la résistance française. Peut-être que Mr Howe était dans une autre avion qui est aussi tombé. Le gars qui l’a récupéré est peut-être un certain Mr Dumais… un Québécois qui était dans la résistance française et qui a formé une escouade dont le rôle était de récupérer les aviateurs alliés. Il parait qu’il n’en a pas perdu un seul! Je vais essayer de vérifier ce fait car ma mère m’a toujours dit que papa avait rencontré le pilote.

    Quelle époque formidable… ça devait changer les gens pas à peu près.
    Je réalise combien j’ai une vie facile.

    Robert

    1. Je suis porté à croire votre version des choses puisque votre père était là à cette époque.

      J’ai fait l’hypothèse que les deux aviateurs sont morts le même jour, faisaient partie de la même escadrille, l’un était pilote et l’autre sans-filiste mitrailleur.

      Le 405 avait des Wellington II.
      Dans les arcbives de la RAF on parle d’un raid sur Paris dans la nuit du 1 au 2 avril 1942. Les deux aviateurs sont enterrés à Versailles.

      Ça fait beaucoup de preuves circonstancielles, mais si votre père a rencontré le pilote, alors…

      Ce n’est pas grave en soi.
      Ces deux aviateurs étaient des héros méconnus. Disons qu’ils le sont moins maintenant.

      Quand on tapera Raoul Pagé sur Google, on verra l’article…

      On se reparle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s