Sous-lieutenant d’aviation Jean-Maurice d’Avril, 1923-1945

À la mémoire de
Sous-lieutenant d’aviation
HENRI JEAN MAURICE JOSEPH  D’AVRIL
décédé le 5 mars 1945


Service militaire :

Numéro matricule : J/93925
Âge : 22
Force : Aviation militaire
Unité :  Aviation royale du Canada
Division : 425 Sqdn.

Renseignements supplémentaires :

Fils de Henri et Cécilia D’Avril, de Montréal, Québec.

Informations sur le lieu d’inhumation :

Cimetière :
CIMETIÈRE DE LA GUERRE DE 1939-1945 DE BERLIN

C’est ce sous-lieutenant que j’ai trouvé en cherchant des informations sur Joe Lecomte.

Wing Commander Joe Lecomte

On a écrit un livre qui parle du sous-lieutenant d’aviation Jean-Maurice d’Avril.

Le livre est en anglais par contre.

Le sous-lieutenant d’aviation Jean-Maurice D’Avril a été descendu alors qu’il allait faire une mission sur la ville de Chemnitz.

J’ai trouvé ces informations sur le site officiel de la RAF. [Je traduis pour vous]

5/6 mars 1945

Chemnitz;

760 avions –
498 Lancasters, 256 Halifaxes, 6 Mosquitos – pour continuer l’Opération Thunderclap.

L’opération a mal commencé quand 9 avions du Bomber Group No 6 se sont écrasés près de leurs bases peu de temps après le décollage à cause des conditions glacées. L’escadrille 426 à Linton-on-Ouse a perdu 3 des 14 Halifax qui prenaient part au raid de la même manière, avec un seul aviateur survivant. 1 des Halifax s’écrasa dans la ville de York, tuant quelques civils.

22 autres avions furent perdus dans l’opération –
14 Lancasters et 8 Halifax.

248 Lancasters et 10 Mosquitos du Group No 5 ont attaqué une raffinerie d’essence synthétique à Böhlen.
La cible était couverte de nuages mais quelques dommages furent causés à la raffinerie.
4 Lancasters ont été perdus.

75 Mosquitos à Berlin, 15 à Gelsenkirchen et 36 en petits groupes pour 6 autres cibles, 52 sorties de contremesure pour brouiller les radars ennemis , 27 patrouilles de Mosquitos.
5 avions perdus –
2 bombardiers Mosquitos dans le raid de
Berlin,  1 Mosquito perdu lors du raid à Hallendorf, 2 avions de contremesure (1 Halifax et 1 Stirling, ce dernier que l’on croit avoir été abattu par la D.C.A. d’une unité américaine).

Effort total pour la nuit :
1223 sorties, 31 avions (2,5 pour cent) perdus et  10 de plus lors d’écrasement en Angleterre.

Cet équipage faisait partie des équipages perdus.


F/O J. Desbiens RCAF et l’équipage, volant sur un Halifax III PN-173, nom de code KW-Q, ne retourna pas à sa base après l’opération.

      P/O A. Minguet RCAF
      F/Sgt G. Tremblay RCAF–POW
        F/O J. Parent RCAF–POW

F/Sgt Henri Jean-Maurice D’Avril RCAF

        F/Sgt G. Langevin RCAF–POW

F/Sgt L. Lamontagne RCAF–POW

3 membres de l’équipage furent tués et 4 furent faits prisonniers.

L’histoire du sous-lieutenant d’aviation Jean-Maurice D’Avril a fait l’objet d’un livre, mais ça je vous en reparlerai après que j’aurai présenté l’équipage du Halifax KW-Q.

Vous pouvez m’écrire en cliquant ici si vous avez des informations sur l’escadrille Alouettes.

8 réflexions sur “Sous-lieutenant d’aviation Jean-Maurice d’Avril, 1923-1945

  1. Merci de m’avoir permis de connaître un peu le cousin de mon époux. Je connaissais le père et la mère de Jean-Maurice, car ils étaient respectivement parrain et marraine de mon époux et Henri était le seul frère de mon beau-père. Tout ce que je savais de Jean-Maurice, c’était qu’il était mort à la guerre, et que son frère aussi était mort durant la même guerre selon Lise (soeur).

    Encore une fois merci

  2. Je suis content d’honorer la mémoire de cet aviateur.
    Un livre a été écrit par Peter Hessel.

    J’en parle dans mes articles.

    Il sera traduit cet automne.

    Ce livre est fascinant, car il relate la recherche d’un homme qui était hanté par un de ses souvenirs de jeunesse quand il était en Allemagne durant la guerre.

  3. Après avoir lu le livre de Hessel sur Jean-Maurice D’Avril et un tas de livres sur le traitement de prisonniers allemands au Canada, on a traité ces Allemands aux petits oignons comparé à ce qu’ils ont laissé faire les civils à nos soldats capturés.

    Les Allemands, ils s’en foutaient pas mal éperdument de la convention de Genève. Mon oncle s’était fait descendre en descendant en parachute là-bas, selon un de ses confrères. Y a pas plus lâche que descendre un soldat descendant en parachute; pour moi c’est comme descendre un homme désarmé.

    C’est sûr, on dira ‘C’est la guerre’ mais des actions comme ça ne montrent pas beaucoup d’honneur à ceux qui les ont exécutées.

    Néanmoins, je félicite monsieur Peter Hessel pour le courage qu’il a eu d’aller en Allemagne dans son patelin pour ériger cette plaque commémorative de Jean-Maurice D’Avril, même si les néo-nazis l’ont endommagée.

    Aucun crédit au gouvernement pour n’avoir même pas levé le petit doigt après la guerre pour au moins essayer de savoir ce qui était arrivé de la dépouille de J-M D’Avril ni même pas contribué aux dépenses de Peter Hessel.

    Daniel Leonard, Drummondville(QC)

  4. Je ne sais pas qui ça pourrait intéresser, mais mon grand-père était bon ami de Jean-Maurice (ce qui explique cette photo qu’on trouve dans le livre, où on voit mon grand-père!) et c’est pourquoi j’ai quelques photos de lui…

    1. Si vous voulez numériser vos photos, je pourrais les mettre sur le blogue.
      J’ai la version originale en anglais du livre de Peter Hessel.
      Je vais aller voir si la photo dont vous parlez s’y trouve.

      1. Il y a une photo de Jean-Maurice d’Avril en compagnie de deux aviateurs.
        Lequel est votre grand-père? À gauche ou à droite?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s