Escadrille Alouette

Je cherchais des informations sur le pilote Lecomte.

J’ai trouvé ceci…

Escadron de bombardement formé durant la Deuxième Guerre mondiale dans le but de regrouper principalement des aviateurs canadiens-français au sein d’une même unité.

Baptisée « Alouettes », l’escadrille adopta comme devise : « Je te plumerai ».

À l’automne 1942, l’escadrille fut déclarée opérationnelle, sous la responsabilité du commandant J.M.W. St-Pierre (AFC, DFC us), des chefs d’escadrille Georges Roy (DFC) et Logan Savard (DFC), et du mécanicien en chef Hilaire Roberge (MBE).

L’unité opéra à partir d’Angleterre, sauf entre mai et octobre 1943 où elle fut déployée en Tunisie pour une série de raids sur l’Italie.

Équipée de bombardiers Wellington (remplacés par des Halifax en décembre 43), l’escadrille accomplit 287 raids, 24 missions de larguage de mines en mer et 11 opérations de lancement de tracts.

Elle frappa sans relâche le complexe militaro-industriel nazi (Kiel, Essen, Hambourg, Berlin, Cologne…), s’attaqua aux bases de U-boats en France occupée, détruisit des sites de V-1, etc.

L’escadron servit ainsi avec honneur et distinction, accomplissant de hauts faits d’armes (2 MBE, 163 DFC, 4 DFC, 2 GM, 18 DFM, 1 AFC, 1 DFC us)

Parmi ses hommes les plus décorés, mentionnons :

Marcel St-Germain (GM, DFC),

Maurice Marquet (GM),

J.R. Arcand (DFC)

Yvon Côté (DFC).

Gilles Simard (DFC)

Léopold Brochu (DFC)

Lucien Lecomte (DFC, CG)

Gabriel Taschereau (DFC)

Édouard Jean (DFC)

Gilles Lamontagne

Jean-Claude Hébert (DFC, OC)

Réal St-Amour (MBE)

Paul Bourdages

J’ai beau fouiller, je ne trouve pas grand chose sur le commandant Lecomte.

Je trouve ça dommage…

25 réflexions sur “Escadrille Alouette

  1. Mon père Antoine Brassard surnommé Tony Brassard capitaine d’aviation à la base de Tholthorpe avait pour commandant en 1944-45 le Group Captain L.H.Lecomte.

    J’ai quelques documents mais peu.

    Il existe un fonds sur Lucien Lecomte qui appartient aux archives de la Société d’histoire régionale de Saint-Hyacinthe (déposé par Mme Bernadette Desjardins-Lecomte en 1987).

    Pas consulté de ma part.
    Serais heureuse de partager mes recherches avec vous.

  2. Bonjour!

    Mon père André Brouillette a fait partie de l’escadrille des Alouettes comme technicien aux instruments.
    Grièvement blessé dans un écrasement il fut rapatrié après une longue période d’hospitalisation en Angleterre.
    Il célèbrera son 90e anniversaire le 4 avril. Ceux qui l’auraient connu peuvent le contacter à cette adresse email:

    andrebr85@yahoo.ca

    tel 450 442-4666

  3. Mon oncle s’appelait Alonzo Lamontagne. Il a fait plusieurs missions au-dessus de l’Allemagne.
    J’ai un autre oncle (du côté de mon père) il s’appelait Raoul Pagé…

    Il a été tué au dessus de la France en 1941. Il était sergent.

    J’aimerais savoir si vous les connaissez?

    Dans quel avion étaient-ils?

  4. Bonjour,
    Je trouve bien intéressant de trouver toutes ces informations sur votre blogue. Mon grand-père était Réal St-Amour. C’est son épouse Véronique qui avait confectionné les petits lapins envoyés aux soldats du 425 durant la guerre. Je suis bien heureux de voir qu’un livre sur les Alouettes vient de paraître, je viens de le commander. Merci beaucoup.

    1. Quel plaisir de faire votre rencontre virtuellement.
      Monsieur Corbeil m’a parlé en bien de votre grand-père.
      Je rencontre Jean-Paul Corbeil pour la 7e fois cette semaine.
      Disons que c’est un être passionnant pour un passionné d’histoire comme moi.

      Je vais parler des petits lapins dans un prochain article.
      Vous allez aimer…

      Alouette

      1. Vous avez raison, j’ai bien hâte de lire à ce sujet. Merci de nous partager ces histoires qui rendent leur mémoire encore bien vivante. Au plaisir de vous lire!

      2. Mon oncle Flt/Sgt Cl 2
        J-JB-Albert Dugal RCAF 425 sqd R79463 était à Dishforth en 42-43.
        Il est mort d’un crash BK334 au-dessus d’Hambourg 3/4 mars 1943…
        J’aimerais savoir plus de détails sur l’évènement i,e, crew, rapport du crash etc….
        Merci à l’avance.
        Alouette

        Jacques Desjardins (Dugal)

      3. Sur le site de la RAF on avait anciennement une section sur toutes les opérations.
        Ces pages ne sont plus accessibles malheureusement.
        L’équipage devait voler sur Wellington sûrement.
        Il y avait un ingénieur de la RAF probablement.
        6 aviateurs. Je vous en ai trouvé cinq dans les autres commentaires.

        Voici celle du 3/4 mars 1943.

        3/4 March 1943

        Hamburg.
        417 aircraft
        – 149 Lancasters, 123 Wellingtons, 83 Halifaxes, 62 Stirlings despatched with 10 aircraft – 4 Lancasters, 2 Wellingtons, 2 Halifaxes, 2 Stirlings – lost, 2.4 per cent of the force.

        Visibility was clear over the target but the Pathfinders made a mistake, possibly thinking that the H2S indications of mudbanks in the Elbe which had been uncovered by the low tides were sections of the Hamburg docks. Most of the Main Force bombing thus fell 13 miles downstream from the centre of Hamburg, around the small town of Wedel. Even so, a proportion of the bombing force did hit Hamburg which suffered 27 people killed and 95 injured and whose fire brigade had to put out 100 fires before devoting all its energies to helping the town of Wedel, which suffered so heavily. The damage at Wedel included a large naval-clothing store burnt out as well as several important industrial concerns destroyed in Wedel’s harbour area and this illustrated another Bomber Command view: that bombing could usually be useful even if the wrong target was hit.

        5 Mosquitos to the Ruhr, with more direct hits on Krupps, 14 aircraft minelaying in the Frisians, 5 OTU sorties. 1 Stirling minelayer lost.

  5. Vous pouvez partager ce que vous connaissez sur votre grand-père si vous voulez. C’est comme ça qu’on préserve leur mémoire. C’est le but de mon blogue.
    Je vais mettre les photos que j’ai prises dans mes articles à venir. J’ai une belle photo d’une petite Vicky.

  6. Bonjour à vous, auriez-vous souvenir de mon père Lionel Racicot du 425? Si vous voulez bien me contacter.

    Merci à l’avance

    1. J’ai un pilote sur un raid le 18-19 mars 1945.
      Il a été fait prisonnier avec son équipage sauf un qui a été tué.

      J’ai pris ça sur le site Bomber Group 6 de Richard Koval.

      P/O C. Racicot RCAF–POW and crew, flying Halifax III MZ-495 coded KW-R, failed to return from this operation.

      Sgt P. Panasuk RCAF
      F/O R. Marc-Aurele RCAF–POW
      F/Sgt J. Demouchel RCAF–POW
      F/Sgt M. Depot RCAF–POW
      F/Sgt E. Gregory RCAF–POW
      F/Sgt R. Le Boeuf RCAF–POW
      6 crew were POWs and 1 was killed.

      1. Toujours sur le site du Bomber Group 6.

        S’il était pilote, c’est sûrement lui,

        Raid sur Cologne le 2-3 mars 1945

        NR-252[KW-B] F/O J.BRASSARD
        MZ-815[KW-C] P/O W.CORBETT
        MZ-419[KW-E] F/O J.POIRIER
        NR-231[KW-F] F/O J.MACHALE
        PN-172[KW-G] P/O C.RACICOT
        NR-116[KW-I] F/O M.CHAPPEL
        MZ-845[KW-J] P/O M.ANDERSON
        NR-137[KW-K] F/O G.PERRIER
        NR-147[KW-L] F/O R.LAFRENIERE
        NR-271[KW-N] P/O J.KOLISNEK
        NA-180[KW-O] F/O G.CHABOT
        PN-173[KW-Q] F/O J.DESBIENS
        MZ-495[KW-R] F/LT J.LAPORTE
        MZ-454[KW-S] F/O A.LOWE
        MZ-425[KW-U] F/O J.EVANS
        NR-134[KW-Z] F/O E.BAILLIE

        F/O R. Lafreniere from 425 squadron returned early as the port inner was u/s. They landed safely at base on 3 engines.
        F/O E. Baillie returned early as the port outer was u/s. They landed safely at base on 3 engines.
        P/O C. Racicot returned without bombing as no markers were seen.
        F/O J. Evans was hit by flak, not serious.
        F/O A. Lowe was hit by flak, there were holes in the stbd flap, fin, and rudder.

        Avez-vous encore son logbook?

  7. Mr. Lecomte est mon grand-père, pour plus d’info sur lui contactez-moi sur l’addresse courriel mentionné plus haut.

    Merci.

  8. Bonjour, Je suis tombée par hasard sur votre blog , mon père Jean-Louis Perreault était bomb aimer en 39-45 dans escadrille Alouette 425 (Angleterre, Alger en Tunisie), pouvez-vous me dire où chercher pour des parutions de journaux , & autres

    Merci,

    Brigitte Perreault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s