Herm Sulkers et Frank Sampson

J’avais trouvé ce site au tout début de mes recherches sur l’Athabaskan…

Cette personne parle d’Herm Sulkers…

Je vous traduis ce qu’elle raconte.


Il y a de ça quelques années, ma famille n’avait que peu de détails sur ce qui était arrivé à mon grand-oncle Frank lors du naufrage du HMCS Athabaskan, le 29 avril 1944. Jusqu’en 2000, ma famille était sous l’impression qu’il n’existait pas d’informations sur le sort de mon grand-oncle, et que son corps n’avait jamais été retrouvé.

C’est avec un grand étonnement que beaucoup de nouvelles informations ont surgi en regardant un documentaire intitulé The Unlucky Lady, The Life And Death Of HMCS Athabaskan. Le documentaire était diffusé sur History Television au Canada. Ayant perdu un membre de ma famille à bord de l’Athabaskan, j’ai toujours été intéressé par l’histoire de ce qu’il lui était arrivé. Et c’est avec un grand intérêt je me suis assis pour regarder ce documentaire un soir.

Rendu au beau milieu du documentaire, un ancien marin, Herm Sulkers, a commencé à décrire un incident survenu après le naufrage du navire. Il raconte qu’il avait essayé à trois reprises de sauver un marin, Frank « Sammy » Sampson.

Inutile de dire j’étais complètement abasourdi, ému et tout excité tout en même temps. J’avais sous les yeux quelqu’un que je ne connaissais pas qui décrivait ses efforts héroïques pour sauver la vie de mon grand-oncle. J’essayerais bien ici de répéter son histoire, mais l’angoisse qu’on pouvait lire sur le visage de cet homme qui avait assisté à la mort de mon grand-oncle ne peut qu’être regardé dans ce documentaire. Je vous suggère fortement de visionner ce document.

Il est difficile de croire ce que tous ces hommes ont enduré.

En raison de ses efforts, Herm Sulkers est devenu un de mes héros. Non seulement pour avoir tenté de sauver mon grand-oncle, mais aussi pour l’angoisse subie toutes ces années. Je considère aussi tout l’équipage comme mes héros personnels pour leur sacrifice.

Vous pouvez visiter le site du petit-neveu de Frank Sampson. Il a mis des photos de son grand-oncle.

Frank Sampson

À la mémoire du
matelot de 2e classe
FRANCIS LEONARD  SAMPSON

décédé le 29 avril 1944

Service militaire :

Numéro matricule : V/174
Âge : 27
Force : Marine
Unité : Réserve des volontaires de la Marine royale canadienne
Division : H.M.C.S. Athabaskan

Cimetière :
CIMETIÈRE COMMUNAL DE PLOUESCAT

Finistère, France

Informations sur la sépulture : Rangée B. Tombe 21.

Frank Sampson est enterré dans le même cimetière que Louis Ledoux et Syd Cottrell.

Il y a quelques années, ma famille n’avait que peu de détails sur ce qui était arrivé à mon grand oncle Frank, lors du naufrage du HMCS Athabaskan, le 29 avril 1944. Jusqu’en 2000, ma famille était sous l’impression qu’il n’existait pas d’informations au sujet du sort de mon grand oncle et que son corps n’avait jamais été retrouvé.

C’est avec un grand étonnement que beaucoup de nouvelles informations ont vu le jour en regardant un documentaire intitulé The Unlucky Lady, The Life And Death Of HMCS Athabaskan. Le documentaire était sur History Television au Canada. Ayant perdu un membre de famille à bord de l’Athabaskan j’ai toujours été intéressé par l’histoire de ce qu’il lui était arrivé. Et c’est avec intérêt je me suis assis pour regarder ce documentaire un soir.

Rendu au beau milieu du documentaire, un ancien marin, Herm Sulkers, a commencé à décrire un incident survenu après le naufrage du navire. Il avait essayé à trois reprises de sauver un marin, Frank « Sammy » Sampson. Inutile de dire j’étais complètement abasourdi, ému et tout excité en même temps. J’avais sous les yeux quelqu’un que je ne connaissais pas qui décrivait ses efforts héroïques pour sauver la vie de mon grand-oncle. J’essayerais bien de répéter son histoire ici, mais l’angoisse qu’on pouvait lire sur le visage de cet homme qui avait assisté à la mort de mon grand-oncle ne peut qu’être regardé dans ce documentaire. Je vous le suggère fortement. Il est difficile de croire ce que tous ces hommes ont enduré.

En raison de ses efforts Herm Sulkers est devenu un de mes héros. Non seulement pour avoir tenté de sauver mon grand-oncle, mais aussi pour l’angoisse il a subi toutes ces années. Je considère aussi tout l’équipage comme mes héros personnels pour leur sacrifice.

De nouveau j’ai utilisé mon petit talent connu de concevoir et lier une mouche de pêche. Il a été conçu sur le Jour du souvenir, 2006. J’ai estimé que la mouche a été nécessaire pour compléter le jeu d’Appui les mouches de Troupes que j’ai liées pour l’Armée{*les Militaires*}. C’est aussi dans l’honneur de Grand Oncle Frank, Herm Sulkers, l’équipage de l’Athabaskan G07 et tous les vétérans, mais inspiré par les efforts héroïques de l’Athabaskan G07 et son équipage. Essayez de lier celui vous-même. Le modèle peut être trouvé sur mon Saumon des Pages de Mouche Humides.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s