Lest We Forget

Mis à jour le 29 avril 2021

Lest we forget est la traduction de Souvenons-nous…

poppy

J’ai décidé de traduire une partie de mon blogue Souvenirs de guerre en anglais afin de trouver des informations sur les marins de l’Athabaskan. La plupart étaient anglophones, mais certains étaient francophones et étaient des Québécois. En voici un… C’est Louis Ledoux.

 

Louis Ledoux 1

J’ai trouvé sa photo sur le site des vétérans. C’est le Mémorial virtuel de guerre du Canada.

J’ai trouvé ces autres photos… Celle-ci avec ses parents Joseph et Marie-Louise.

Louis Ledoux 4

Et cette dernière. On a son frère Jean Denis au centre…

Louis Ledoux 5

Louis est décédé le 29 avril 1944. Il avait 20 ans. Un lecteur m’a dirigé vers une video de Dailymotion… dont voici la présentation.

La Deuxième Guerre Mondiale, une croisade américaine pour la défense de la liberté et de la démocratie ? Les vainqueurs écrivant l’histoire, c’est cette version qui est enseignée depuis 1945 des deux côtés de l’Atlantique. Alors que l’on se prépare à célébrer le 60ème anniversaire de la capitulation, Jacques Pauwels, preuves à l’appui, dévoile le mythe de la « libération ». Aux États-Unis, Hitler a très longtemps été considéré comme un excellent partenaire en affaires mais dans une guerre qui ne se déroule pas comme prévu, les alliances finissent alors par se former contre les « mauvais ennemis », avec les « mauvais alliés »…

Le débarquement de Normandie qui ne survient que très tard, le 6 juin 1944, fera malgré tout de ce second conflit mondial une formidable aubaine financière pour les Etats-Unis.

En libérant une partie de l’Europe des fascistes pour la « dominer » économiquement, toutes les conditions sont également réunies dès 1945 pour entamer une très longue Guerre froide…

http://www.dailymotion.com/video/x10hfx_le-mythe-de-la-bonne-guerre_politics

C’est long, controversé, mais c’est fort intéressant pour vision différente de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.

Pour une critique du livre, visitez ce site:

Jacques R. Pauwels, Le mythe de la bonne guerre. Les États-Unis et la Deuxième Guerre mondiale, Bruxelles, Aden, 2005, 333 pages, 22 €

Si vous avez des souvenirs de guerre de vos ancêtres que vous souhaitez partager, cliquez ici pour m’écrire.